processeur.jpgSi aujourd'hui vous pouvez lire cet article sur votre téléphone, votre tablette ou sur votre ordinateur, c'est en très grande partie grâce à Marcian Hoff, né à Rochester aux USA le 28 octobre 1937.

En 1969, Marcian Hoff est employé de la jeune société Intel née à Santa Clara une année auparavant. Il reçoit une commande de la société Busicom, qui souhaite construire une calculatrice programmable. Busicom lui soumet les plans des 12 circuits intégrés nécessaire à la construction de cette calculatrice, présentée comme très puissante pour l'époque. Marcian Hoff, aussi appelé Ted, est chargé de cette commande.

Il propose à Busicom de construire une seule est unique puce regroupant les fonctions des 12 circuits demandés. Il y ajoutera une mémoire, permettant les fonctions programmables. En 1969, avec l'accord de ce qui était le premier gros client d'Intel, il décide de l'architecture de la puce avec son collaborateur Stan Mazor. Après deux ans de développement, le premier microprocesseur est né sous le nom d'Intel 4004. A sa fréquence de 740 kHz, il exécute 90000 opérations par seconde à l'aide de ces 2300 transistors: cette puce tient dans une petite boite de quelques millimètres seulement, mais sa puissance est comparable avec l'Eniac, gros ordinateur de plus de 30 tonnes qui fonctionnait jusqu'en 1955.

Si Intel développe et construit le premier microprocesseur, il était prévu à l'origine de vendre les plans à Busicom sans qu'Intel puisse exploiter à son compte son invention. Vendu 60'000 dollars de l'époque, le client connait des difficultés financières et négocie avec Intel, qui acceptera de racheter le microprocesseur et les droits d'exploitation. C'est ainsi qu'est né un des fondeurs les plus importants, produisant ensuite des processeurs renommés tel que les 286, 386, 486 et Pentium.

L'Intel 4004 sera produit durant 10 ans, jusqu'en 1981.