medicament.jpgL'aspirine, nom commercial d'un médicament utilisant comme principe actif l'acide acétylsalicylique, est un dérivé de l'acide salicylique. Il s'agit d'un analgésique utile dans le soulagement des maux de têtes et des douleurs musculaires et articulaires. Antipyrétique, il réduit la fièvre en agissant sur la production de prostaglandines dans l'hypotalamus, partie du cerveau servant de thermostat pour le corps.

L'origine du mot salicylique provient du saule, Salix en latin. Hippocrate (460 à 377 av. J.-C.) conseillait déjà des décoctions à partir d'écorce de saule blanc pour réduire les douleurs et les fièvres. En 1828, Johann Buchner, pharmacien à l'Université de Munich, fait bouillir de la poudre d'écorce de saule blanc. Il nommera les cristaux solubles ainsi produit "salyciline" . En 1829, Joseph Leroux, un pharmacien français, améliore le procédé d'extraction et obtient 30 gr. de de salyciline en utilisant 1.5Kg d'écorce. Raffaele Piria réussira plus tard à obtenir l'acide salicylique à l'état pur. L'acide salicylique provoquant de fortes brûlures d'estomac, les recherches continuèrent afin de trouver un composé mieux toléré par l'organisme.

C'est en 1853 que le chimiste strasbourgeois Gerhardt réussi pour la première fois la synthèse de l'acide acétylsalicylique. Les résultats ne sont pas parfait et ses travaux tombent dans l'oubli. Il mourra quelques années après sa découverte.

A l'approche de 1897, Felix Hofmann travaille pour Bayer et tombe sur la formule de Gerhardt. Son employeur, peu convaincu par la molécule, ne le soutiendra pas immédiatement. Son père, malade, reçu le médicament qu'il produit à son intention et sa santé s'améliora. Il transmettra également le médicament à des amis médecins et dentistes, qui lui confirmeront les effets bénéfiques. Bayer revient sur sa décision et le médicament est breveté le 27 février 1900.

D'abord vendue sous la forme d'une poudre, les premiers comprimés seront produits en 1915. La marque perdra l'usage du nom Aspirine après le Traité de Versailles de 1919, qui ordonne que le procédé soit placé dans le domaine public. Bayer ne récupérera la marque qu'en 1994 aux USA.

L'acide salycilique, lui est encore utilisé dans certaines crèmes en dermatologie. Il peut aussi être ajouté dans les conserves de tomates, notamment, afin d'en améliorer la conservation.