Si vous lisez ces lignes, c'est que vous êtes déjà sur internet. La question peut donc paraître saugrenue, toutefois la réponse n'est pas si évidente. De nombreuses personnes utilisent internet avant tout comme une sorte de bottin de téléphone géant:

Obtenir un numéro de téléphone, chercher les horaires des trains, s'informer sur le programme du soir à la télévision... L'internet des débuts ressemblait au Minitel français (En Suisse, le Vidéotext), qui offrait déjà un service de chat primitif. S'il en a copié les usages, il a rapidement offert beaucoup plus !

newspaper-1595773_1280.jpgL'actualité
La presse papier vous le confirmera sans aucun doute. Internet tue le papier et la presse souffre. Plus aucun journal ne travail sans un site internet et tous tentent d'une manière ou d'une autre de capter l'attention du lecteur sur sa plateforme, en essayant de monétiser des articles ou des services. Une grande partie de la publicité publiée autrefois dans la presse est maintenant placée sur d'autres services en ligne, et pas seulement auprès des éditeurs de journaux. L'actualité en ligne n'est plus la chasse gardée des journaux, les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter sont maintenant aussi utilisés pour diffuser une actualité dont les sources sont souvent moins fiables que dans la presse...

Les blogs
A l'origine, le weblog était un journal intime en ligne. L'utilisateur évoquait surtout sa vie privée. Devant le succès du blogging, de nombreux services commerciaux se sont créés permettant aux utilisateurs de publier leurs articles en ligne, sans connaissance informatique. Avec le temps, des éditeurs ont produits des logiciels que l'on installe sur un serveur internet et qui permet de publier ce que l'on souhaite, en maîtrisant l'aspect du blog, son contenu et l'absence ou la présence de publicité. webpratique.ch utilise un système de blog nommé Dotclear, conçu à l'origine pour un usage de type journal intime, mais dont les fonctions se sont adaptées à un site internet standard.

Le téléchargement
Les plus anciens se souviennent de Napster et Kazaa, des services qui permettaient de télécharger de la musique, des films ou encore des jeux vidéos, le plus souvent illégalement. Ce que l'on appelle le P2P existe toujours, mais le fonctionnement a évolué vers plus de discrétions. En effet, pour que le P2P fonctionne, celui qui télécharge de la musique met également à disposition de la musique aux autres utilisateurs utilisant le service. Les pouvoirs publics ont bien tentés de faire fermer les sites les plus connus, mais d'autres ont pris la place laissée béante encore plus vite... De nombreuses personnes ont soufferts de la révolution P2P. Qui se souvient qu'il y a encore 10 ans existait nombre de magasin de disque (CD, DVD, jeux vidéos), aujourd'hui fermé ? Le P2P a provoqué la quasi disparition du CD et les producteurs ont cherchés un moyen de continuer à vendre leurs musiques. C'est ainsi que les services légaux sont arrivés, comme iTunes d'Apple ou des services de streaming comme Deezer ou Spotify. Mais le vendeur passionné par la musique a disparu, à la place un algorithme décide pour vous quel genre vous devez découvrir !

La téléphonie
Pendant des décennies, le téléphone fixe utilisait la technologie RTC. Coûteux car utilisant une infrastructure lourde, les opérateurs téléphoniques basculent vers une technologie nommée VoIP, qui utilise le réseau internet. Ainsi, le téléphone installé au salon doit maintenant être connecté au modem internet pour fonctionner !

tv-1639240_1280.jpgLa TV, la radio, le podcasting
La bonne vieille radio à lampe, le transistor de la cuisine, l'autoradio ou la télévision à tube cathodique captait des émissions analogiques. Le diffuseur utilisait une technologie basée sur la propagation d'onde électromagnétique et le récepteur transformait directement les ondes en son et image. Avec l'évolution de la technologie, le numérique a pris la place de l'analogique. Aujourd'hui, la télévision est HD (haute définition) et la radio FM devrait disparaître prochainement au profit de la DAB+

Pourquoi cette évolution ? Parce que l'espace occupé par une seule chaîne de radio sur la bande FM est plus important que 4 ou 5 chaînes de radio sur une fréquence numérique. Dit autrement, une fréquence analogique peut ne diffuser qu'une seule chaîne, alors qu'une fréquence numérique peut en diffuser des dizaines. 

Venons-en à internet ! Pour la radio et la télévision analogique, les diffuseurs utilisaient le câble coaxial pour le télé-réseau, l'antenne satellite ou l'antenne râteau sur le toit de la maison. Internet étant numérique, il ne sait pas trop quoi faire avec de l'analogique, s'il ne dispose pas d'un système de conversion analogique/numérique. Comme la diffusion a basculé vers le numérique, il a été rendu possible d'utiliser les tuyaux internet pour diffuser la radio et la télévision jusqu'à votre foyer. En très peu de temps, les opérateurs de télé-réseau ont vu arriver une concurrence féroce avec la télévision proposée en Suisse par Swisscom, par exemple. Avec le numérique, il est devenu possible maintenant de louer un film sans quitter son canapé, ce qui a contribué à la disparition des vidéoclubs ! Le podcasting, c'est l'action de télécharger une émission de radio ou de télévision sur un support mobile, comme un smartphone, permettant d'écouter ou visionner une émission après sa diffusion.

Par ici pour la suite de cet article !