Pour internet, le Spam est comparable au fléau de la peste noire. Il pollue plus de la moitié des échanges d'e-mails et nombreux sont les utilisateurs qui ne savent pas faire la différence entre un spam et un message "normal". En plus de la publicité pour des sites pornographiques ou du matériel contrefaits, les spams contiennent également des fichiers exécutables et le texte du message vous invite à prendre connaissance du fichier joint. En cliquant dessus, il y a de grandes chances pour que votre ordinateur devienne inutilisable et qu'un message vous invite à payer une somme en Bitcoin pour vous permettre de récupérer vos données.

Au préalable, il est utile de comprendre comment est-ce que votre adresse e-mail se retrouve dans une liste d'envoi de spam: Sur internet, on vous demande souvent votre adresse e-mail, que ce soit pour vous inscrire sur une application (Facebook, Instagram) ou pour des achats en ligne.

Généralement, ces services sont sûrs et vous ne risquez pas d'être bombardés de spams après une inscription sur un site réputé. Il en va tout autre des forums de discussion. Cette manière de communiquer sur internet, bien que très ancienne, reste très utilisée. Imaginons que vous participez à un forum de discussion sur la pratique du wakeboard: vous demandez de la documentation à un autre participant du forum et ce dernier vous demande de lui fournir votre adresse e-mail.

En mentionnant votre adresse en toutes lettres sur le forum, le spammeur (la personne qui envoie le mail de publicité) entre en jeu : il possède un logiciel qui va aller sur Internet faire le tour des sites possédant un forum de discussion. Ce programme est conçu pour enregistrer chaque adresse e-mail qu’il rencontre et qu’il utilisera pour l’envoi de publicité.

Comment faire pour éviter de recevoir de la publicité non désirée ? Il existe quelques trucs. Le plus simple est de ne jamais donner son adresse e-mail à quiconque, mais le problème est que vous ne recevrez jamais de courrier non plus. Il est parfois obligatoire de donner son adresse sur un forum. A l’époque, on ajoutait à son adresse un «_nospam» (exemple : bidule@hotmail.com devient bidule_nospam@hotmail.com), ce qui empêchait le logiciel d’envoyer de la pub, vu qu’il ne possède pas la bonne adresse. Maintenant, la plupart de ces logiciels connaissent l’astuce, et suppriment le «_nospam»

Quelques conseils pratiques:

  • Ne jamais répondre à un spam: le fait de répondre confirme au contraire que votre adresse est valide et vous en recevrez toujours plus.
  • Utilisez deux adresses e-mails au minimum : une adresse "publique" et l'autre privée. L'adresse publique pourra être utilisée pour des inscriptions "à risques" comme les forums de discussion, les commentaires sur les blogs ou sur les sites de presses, etc.
  • Utilisez les services de Gmail, dont les filtres antispam sont efficaces.
  • N'achetez jamais rien qui vous a été recommandé par mail par un inconnu: le matériel est souvent contrefait, de mauvaise qualité et de plus, vous risquez les foudres des services douaniers.
  • e publiez jamais votre adresse e-mail sur des forums ou sur des sites internet. Si nécessaire, utilisez les services de messagerie interne.
  • Utilisez un logiciel antispam (comme Spamfighter ou la solution antivirus Avast, dont la version payante intègre un service antispam).
  • Désactivez la prévisualisation des images dans vos mails: si un spammeur intègre une image à son mail et que votre service mail le télécharge automatiquement lors de la lecture, le serveur d'envoi est informé de la validité de votre adresse e-mail.
  • Lorsque vous devez envoyer un message à plusieurs personnes, inscrivez les adresses de vos correspondants en "copie cachée"

Comment reconnaître un spam: quelques exemples